Il y a un an, la vie de tout le monde a complètement changé, le 17 novembre 2019, le premier cas de coronavirus (Covid-19) a été enregistré et depuis lors, les chercheurs et les scientifiques n’ont pas cessé de travailler pour créer un remède.

Plusieurs laboratoires dans différentes parties du monde ont réussi à développer des médicaments capables de lutter contre le virus, comme le vaccin russe Spoutnik V, celui de Pfizer ou le célèbre vaccin Oxford et AstraZeneca, qui a montré qu’il génère non seulement une immunité contre le virus mais aussi sans danger pour les personnes âgées.

Les nouvelles auxquelles nous nous attendions tous

Vaccin AstraZeneca et Oxford ChAdOx1 nCoV-19

Les résultats d’un essai clinique mené au Royaume-Uni ont été récemment publiés, où il est rapporté que le vaccin créé par Oxford et AstraZeneca offre sécurité et immunité à tous les groupes d’âge auxquels le médicament a été appliqué. Il est important de noter que 560 personnes ont participé et parmi elles, 240 avaient plus de 70 ans.

Un vaccin très sûr

Médecin vaccinant une mamie

Les chercheurs ont appelé le vaccin «ChAdOx1 nCoV-19» et ses effets secondaires sont connus pour ne pas être différents de ceux provoqués par un vaccin témoin chez les jeunes enfants: fatigue, maux de tête, légère fièvre ou douleurs musculaires. Ce sont des symptômes qui n’apparaissent pas chez tous les patients et que même la majorité des personnes âgées qui ont participé à l’essai n’ont pas présenté.

La vie normale se rapproche

Scientifique avec une seringue et un vaccin

ChAdOx1 nCoV-19 est passé en phase III, mais il n’y a pas de date de distribution exacte, cependant, on estime que le médicament sera appliqué en Europe entre janvier et mars de l’année prochaine, et peut-être d’ici la fin du premier semestre 2021 atteindre les pays d’Amérique.