Un emploi doit évoluer à la fois personnellement et professionnellement. Mais que se passe-t-il quand au lieu de bien-être, il se transforme en cauchemar?

Cela peut se produire dans différentes situations: ne pas être à l’aise avec ce qui est fait, un patron qui au lieu d’être un leader devient un bourreau ou des collègues toxiques, la principale cause pour générer un environnement de travail négatif.

Des scientifiques de l’Université de Tel Aviv ont suivi 820 travailleurs âgés de 25 à 65 ans pendant deux décennies. Tout a commencé en 1988 par un examen médical et quelques questions sur ses collègues de travail. L’expérience a montré que la principale raison du stress pour les employés était le manque d’empathie envers leurs collègues, en plus d’une concurrence malsaine et des potins au bureau.

Le mauvais environnement de travail généré par les collègues peut causer un plus grand stress

Les personnes d’âge moyen qui ne se sentaient pas ou n’avaient pas le soutien de leurs pairs étaient plus susceptibles de mourir que celles qui avaient réussi à faire équipe avec leurs pairs.

Cette analyse n’est pas la seule qui prouve qu’un mauvais environnement de travail entre collègues est le principal déclencheur du stress. Une étude de la plateforme de recrutement TINUpulse le confirme.

40 000 professionnels anonymes ont été interrogés et il a été conclu que le bonheur d’un employé est 23,3% plus lié à ses collègues qu’à son patron. De même, 62 pour cent des participants ont déclaré que leurs collègues étaient ceux qui leur causaient plus de stress que leur propre chef.