Atteindre les Jeux Olympiques, en plus du courage, demande beaucoup de discipline et d’entraînement ; et faire partie de ces joutes olympiques est le résultat d’années et d’années d’entraînement.

La gymnaste Simone Biles semble l’avoir parfaitement compris, la jeune fille a choqué le monde par la précision de ses mouvements, sa force énorme, sa détermination, ses nerfs d’acier et… sa peur des abeilles.

De nombreuses vidéos et photographies de Biles aux Jeux Olympiques sont devenues virales à cause de la dextérité de la gymnaste, mais celle-ci doit être la seule dans laquelle une facette plus humaine de l’athlète est montrée, celle de la fille aux peurs comme tout le monde. La vidéo de Biles fuyant une abeille nous rappelle à quel point les êtres humains peuvent être courageux et vulnérables.

Dans les images, Biles se rend compte qu’il porte une abeille de son bouquet de fleurs et en pleine remise de médailles il décide de la fuir, l’événement a bien sûr fait rire, mais aussi une approche différente de cette gymnaste.

Sans aucun doute, Simone Biles est devenue l’une des références des Jeux Olympiques et un nouveau mythe de ce sport. La gymnaste est allée avec les deux médailles d’or les plus importantes, l’absolu individuel et l’équipe, en plus d’avoir prouvé qu’elle était une gymnaste complète qui ne fait peur à presque rien.

Poulain, sol, barres, ce n’est rien comparé à la précision et à la force de cette gymnaste ; Mais oui, il ne faut pas mettre une abeille devant, car au final on a tous des choses qui nous font plus peur que d’autres.

Quoi qu’il en soit, je lui donnerais aussi « de l’or » pour cette évasion qui a apporté un sourire sincère au monde entier.